Le brochet aime regarder tranquillement sa proez , protégé par un écran de végétation. Plus celle-ci est dense , plus il se sent à l’abri. La végétation a envahi bon nombre de plans d’eau avec l’apparition de nouvelles espèces aquatiques persistantes en été. 

Les Postes 

Les plantes aquatiques préfèrent des profondeurs de 4/5m max. Certaines se cassent facilement ( exemple les vallisnérines ) et d’autres sont plus résistantes. Dans les fleuves/lacs , ces plantes se situent dans les bordures et les zones peu profondes . Dans les sablières , étangs ou petite étendue d’eau elles peuvent être présente partout. La première tâche consiste à déterminer la tenue des carnassiers en fonction de cette végétation.

Roselières

Si elle est dense le brochet se poste en bordure mais n’y pénètre pas , en restant à l’affût des poissons , grenouilles …

Nénuphars

Les carnassiers se tiennent fréquemment juste en dessous des feuilles de manière à surveiller la zone. Un couloir entre deux zones de nénuphars ou entre roselière/nénuphar est parfait.

Vallisnéries

Elle est constituée de longs rubans. Les écrevisses apprécient ces plantes pour s’y cacher. Péchez y entre 2 touffes ou au dessus de celle ci.

Châtaignes d’eau

Elle forme un vrai tapis sous l’eau , les brochets adorent s’y poster juste au dessus.

Ne vous laissez pas impressionner/décourager par la végétation , il s’agit d’excellent coin de pêche , il suffit juste d’adapter la technique. Souvent , un simple coup sec suffira pour se décrocher.

Les leurres adaptés :

leurre souple montage texan / popper / manié ( en restant en surface-mi eau )/ spinnerbait  / stickbait