Pêcher le sandre , ou et quand ? 

Les critères pour un bon poste 

  • absence ou faible courant
  • calme
  • faible luminosité
  • Arrivée d’eau avec un léger courant dans une baie/lac/bras mort
  • Point chaud avec rassemblement d’alevins
  • obstacle = casse le courant / abris / ombre / hauteur min 2 m

         

lehni – ludi – FrankWinkler cc0 pixabay

Configuration 

En rivière : piles de pont , obstacles divers cassant le courant , arbre noyé , bras morts , fosses

En étang/lac :  bordures végétales , fosses , obstacles , grande profondeur ( sandre présent à plus de 30 m ! idéale pour la pêche à la vertical ) ,plages ( retrait et monté rapide pour le sandre vers les bordures )

En Canal : cuvette creusée par la navigation

LubosHouska cc0 pixabay

La météo

En été sous de fortes chaleurs , les sandres peuvent stationner à différent niveau d’eau mais privilégient les profondeurs .

De la fin de l’été jusqu’au printemps , avec le refroidissement de l’eau , le sandre descend dans les eaux profonds (lac) , ou les couches les plus calmes ( rivière ).

En automne , son agressivité est accrue quand ils font leurs réserves pour préparer le froid à venir  .

En hiver , quand la température de l’eau baisse , l’activité du sandre est aussi en diminution ( moins de chasse / peu agressif ) . Il faut adapter un pêche plus calme aussi bien dans l’animation du mort manié ( ou diminuer la plombée ) .

Cas particuliers favorables :

La pêche avant et après en orage est en général excellente mais peu productif pendant celui-ci +++

pluie fine + vent chaud +soleil haut dans le ciel – poissons sous faible hauteur d’eau ++

vent soutenu avec de belles vagues ++

pluie augmentant le niveau de l’eau de quelques centimètres ou teinte de l’eau +++

 LTapsaH cc0 pixabay